Le balisage des itinéraires de randonnée

Le balisage est déterminant dans l’orientation du randonneur et le fait de placer des balises sur le terrain ne s’improvise pas. Le balisage d’un itinéraire est par ailleurs conditionné par l’obtention d’une autorisation du Commissariat Général au Tourisme. Cette dernière étant liée à l’introduction préalable d’un dossier spécifique.
Les couleurs qui caractérisent le balisage GTA sont le jaune et le blanc. Gage de qualité, il est reconnu par un décret relatif à la circulation en forêt et hors forêt.

Au fur et à mesure de vos randonnées en Wallonie, vous constaterez différentes variations dans le balisage des grands itinéraires. Si le jaune et le blanc sont donc identitaires de la marque GTA (Grande Traversée de l’Ardenne), l’onde blanche correspond à la marque Ardenne-Eifel que vous pouvez suivre sur le sentier Rhin-Meuse ou depuis quelques temps sur l’itinéraire Escapardenne. Vous pourrez également reconnaître des balises reprenant les couleurs rouge et blanc qui sont associées aux Sentiers de Grande Randonnée, les « GR ».

Le balisage des itinéraires locaux

En Wallonie, le balisage fait donc l’objet d’une charte graphique établie en concertation entre la Région et les concepteurs d’itinéraires. De nombreux parcours permanents ont été conçus pour les différentes catégories d’usager (piétons, cyclistes, cavaliers, skieurs), autorisés et balisés. Des signes normalisés permettent, par leurs formes géométriques, de faire référence au type d’utilisateurs pour lequel l’itinéraire est balisé.

Bon à savoir

– le doublement du signe indique que vous devrez changer de direction – le jalon confirme que vous devez continuer tout droit
– la croix indique les chemins à ne pas emprunter
– la balise directionnelle simple indique la direction à suivre
– la balise directionnelle complète indique des buts intermédiaires ou le but final de l’itinéraire